A Rocha Ghana

A Rocha Ghana travaille depuis quatre bases réparties dans le pays. L’association aide les communautés à protéger des habitats qui comptent parmi les plus riches en biodiversité et les plus menacés : les pêcheurs qui dépendent d’une mangrove saine, les villages autour de la forêt tropicale d’Atiwa, les fermiers et pêcheurs du Lac Bosumtwi, et les peuples de la savane aride autour du parc national Mole.

Le lac Bosumtwi est l’un des six grands lacs du monde formé par un impact de météorite. Il forme un écosystème forestier humide dont la faune et la flore ont une importance à échelle mondiale. L’agriculture et la pêche étant les principaux moyens de subsistance pour les 24 communautés indigènes qui vivent autour du lac, celui-ci et son bassin versant jouent un grand rôle économique dans leurs vies. Depuis 2005, A Rocha Ghana travaille avec les communautés rurales qui survivent en exploitant les ressources naturelles locales de manière non durable. A Rocha Ghana forme et soutient les populations dans le développement de moyens de subsistance alternatifs tels que l’élevage de rat des roseaux et d’escargots, l’apiculture et la culture de champignons. A Rocha Ghana aide ainsi les populations à gérer leurs terres sans nuire à la faune et la flore et en prenant en compte les besoins à long terme.

Visitez le site d’A Rocha Ghana (en anglais)

Espoir pour les pangolins 1 Mai 2017
Pouvez-vous #PrayForPeru ? 1 Mai 2017
Latest News
Un miracle migratoire ! 1 Mai 2017
La valeur de l’enseignement de la nature à Jos, Nigéria 1 Mar 2017