A Rocha Ouganda

Les zones humides de Lubigi, le plus grand marais de papyrus dans la région de Kampala, sont entourées de bidonvilles. A Rocha Ouganda travaille aux côtés des communautés locales pour étudier et protéger les zones humides, importantes pour de nombreux oiseaux aquatiques et oiseaux de proie. Une eau potable propre et de nouveaux moyens pour l’évacuation des eaux usées et des déchets ont transformé les vies, la population retrouve santé, dignité et espoir, et la pollution des marais diminue.

En Ouganda, environ 25 % de la population n’a toujours pas accès à une eau potable propre. A Rocha aide les habitants à construire leurs propres filtres à sable biologiques, une solution simple et peu coûteuse. En effet, en filtrant l’eau à l’aide de couches de sable et de sédiments, celle-ci n’a plus besoin d’être bouillie, ce qui réduit le nombre d’arbres coupés  pour la production de charbon. Avec en plus une éducation à l’environnement et à la santé, les activités améliorent la vie des familles.

Visitez le site d’A Rocha Ouganda (en anglais)

Ensemble pour célébrer les vendanges 1 Sep 2017
Les avancées de la préservation de la création en Asie de l’Est 1 Sep 2017
Latest News
Devinez ce que le Centre Tahlee vient de découvrir ? 1 Sep 2017
Des cadeaux productifs 1 Juil 2017