L’écologie du cœur, de l’âme et de la rivière

Imaginez un instant passer 11 jours en pleine nature, à faire du rafting, du kayak en mer, du mountain-bike, et à réfléchir aux grandes questions existentielles, tout cela avec la nature comme professeur.

C’est exactement l’approche de l’éducation à l’environnement adoptée par A Rocha Aotearoa Nouvelle-Zélande. « Au cœur de la démarche d’éducation à l’environnement d’A Rocha se trouve l’apprentissage par l’expérience », explique Dr Andrew Shepherd, co-directeur national.

En partenariat avec d’autres organisations chrétiennes, A Rocha organise des expéditions E3 en pleine nature (Équiper, Explorer et Encourager) pour les étudiants d’école secondaire. Chaque excursion est axée sur la foi, la formation du caractère, le développement du leadership, la sensibilisation à la protection de l’environnement, et la mise en pratique.

Lors de la préparation de l’expédition de cette année, une sortie de repérage a été organisée pour vérifier la sécurité de la rivière qui avait été radicalement transformée par le séisme de Kaikoura en novembre 2016. Andrew ajoute, « Les responsables de la Ligue pour la Lecture de la Bible, le personnel d’Adventure Specialties, les membres du conseil d’administration et les fondateurs d’E3 on rejoint notre équipe pour cinq jours tandis que nous naviguons le long de la rivière Clarence/Waiau-toa en modélisant la qualité de l’éducation environnementale par la pratique et en testant les méthodes d’échantillonnage de l’environnement qui devaient faire partie de nos futures expéditions ».

Richard Storey (à gauche), scientifique spécialiste des eaux douces et membre du conseil d'administration d’A Rocha, a dirigé le volet scientifique et a conduit l’équipe à examiner de plus près la qualité de l’eau et la vie des invertébrés. (Photo : Andrew Shepherd)

Richard Storey (à gauche), scientifique spécialiste des eaux douces et membre du conseil d’administration d’A Rocha, a dirigé le volet scientifique et a conduit l’équipe à examiner de plus près la qualité de l’eau et la vie des invertébrés. (Photo : Andrew Shepherd)

Cet article vous a plu ? Découvrez d’autres histoires passionnantes sur l’éducation à l’environnement dans le journal de nouvelles d’A Rocha International – A Rocha International News Issue 66 (en anglais)

Favoriser la nature en milieu urbain 1 Mai 2018
L’écologie du cœur, de l’âme et de la rivière 1 Mai 2018
Dernières nouvelles
Comment restaurer une forêt ? 1 Mai 2018
On recherche : nouveaux responsables de centre 1 Avr 2018