Soohwan Park

Soohwan Park - 2015

Soohwan, née en Corée du Sud, a passé deux décennies hors de la Corée, vivant : au Bangladesh, en Thaïlande et au Canada. Avant d’accepter l’invitation de partir pour Fukushima au Japon, en mars 2011, elle a travaillé avec les plus démunis, tout en dirigeant des programmes de formation multiculturelles, des ressources humaines globales, et des projets de consultation concernant le leadership dans les organisations chrétiennes à but non lucratif.

Après avoir fondé un consortium à Fukushima comprenant des ONGs chrétiennes internationales et des églises locales pour faciliter une aide humanitaire holistique suite aux trois désastres sans précédent (tremblement de terre, tsunami et crises nucléaires courantes), Soohwan a continué de développer les liens avec les églises de Fukushima. En 2015 elle a fondé le Global Learning Consortium (Consortium Global d’apprentissage) afin de créer des partenariats efficaces ‘couverts par les prières’ parmi des églises locales, organisations chrétiennes et institutions académiques pour un impact durable et à long-terme à Fukushima suite aux désastres.

Elle facilite des retraites de prière, elle écrit et elle participe à des conférences sur la justice sociale et la formation spirituelle. Sa priorité maintenant est de réfléchir profondément sur la manière de former une résolution centrée et fidèle dans des modes de vie préoccupés, trop chargés et fondés sur l’angoisse. Elle a obtenu sa licence de lettres en éducation de l’Université pour femmes Ewha à Seoul, en Corée et une maitrise en études chrétiennes au Regent College à Vancouver, au Canada.

Soohwan et son mari, Jonathan Wilson, vivent à Vancouver, où ils sont membres d’une assemblée locale vibrante.

A Rocha a attrapé la fièvre du festival 1 Août 2019
Océanites Tempête : Lance ton oiseaux sur les eaux ! 1 Août 2019
Dernières nouvelles
Conservation grâce à l’Education pour l’Environnement 1 Août 2019
Offrez de l’eau pure 1 Nov 2018