ASSETS (programme Arabuko-Sokoke d’éducation et écotourisme)

Grâce à des bourses d’études secondaires, le programme ASSETS peut répondre aux besoins économiques et sociaux des communautés locales tout en contribuant à la conservation de deux des écosystèmes les plus importants d’Afrique

Responsable: Festus Masha

Le programme Arabuko-Sokoke d’éducation et écotourisme

Le programme

Face à la situation actuelle montrant une forêt et des communautés environnantes en situation de survie, A Rocha Kenya a créé le programme Arabuko-Sokoke d’éducation et écotourisme (ASSETS) en 2001. Pour cela, A Rocha Kenya a reçu des financements du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et a bénéficié de la collaboration du Kenya Wildlife Service, du Kenya Forest Service, de NatureKenya, et des districts de Malindi et Kilifi du Ministère kenyan de l’éducation.

Le programme fournit des éco-bourses d’études pour les jeunes du secondaire vivant dans les environs de la forêt d’Arabuko-Sokoke et de l’estuaire de Mida. Il œuvre aussi à la protection de l’environnement puisque tous les boursiers prennent part à des activités de conservation qui incluent la plantation d’arbres et l’éducation environnementale.

L’industrie locale du tourisme (hôtels et agences de voyage), les donateurs nationaux et internationaux (comprenant aussi des touristes), les installations écotouristiques mises en place dans l’estuaire de Mida et les Ruines de Gede (un site patrimoine mondial UNESCO) par A Rocha Kenya et ses partenaires, financent ces éco-bourses d’études.

L’hôtel Turtle Bay Beach Club de Watamu a joué un rôle important au moment de soutenir le programme en collectant des fonds pour les bourses. Plusieurs autres hôtels ont envoyé leurs clients à l’observatoire des oiseaux de Mida et ont encouragé les donations.

Parmi les grands projets réalisés se trouve la passerelle élevée de 260 m de longueur à environ 20 km au sud de Malindi, vers Mombasa. La passerelle serpente dans la mangrove de Mida jusqu’à l’observatoire ornithologique dont on peut voir tout l’estuaire. Le parcours a été créé en juillet 2003 et attire plus de 4000 touristes internationaux et locaux chaque année. Les recettes de ce tourisme ont financé une partie des bourses ASSETS qui, en décembre 2010, avaient déjà permis à 378 enfants de la région d’aller au collège. Ces enfants fréquentent ou ont fréquenté plus de 30 collèges dans tout le pays dont un des meilleurs établissements nationaux à Nairobi. Un grand nombre de boursiers ASSETS ont réussi à avoir un diplôme et ont trouvé un emploi dans l’enseignement, le tourisme, la police, les technologies de l’information etc.

En plus du financement des bourses, un travail est effectué auprès des communautés locales pour mettre en place des formes durables de création de revenus en formant, par exemple, des guides d’écotourisme locaux et en construisant des installations écotouristiques tels que le mirador dans un arbre au milieu ruines de Gede, mirador qui doit être désormais totalement rénové. Plus les membres de la communauté bénéficieront de la nature environnante plus ils l’apprécieront et la protègeront.

ASSETS – une histoire pleine d’espoir

Ce film en anglais présente le programme Arabuko-Sokoke d’éducation et écotourisme (ASSETS) comme l’une des meilleures approches holistiques pour résoudre la conservation des forêts.

"« Stanley et Colin nous ont amené dans la forêt pour nous enseigner le nom des oiseaux. Pour moi, les oiseaux étaient tellement beaux et intéressants que j’ai décidé de devenir ornithologue amateur et de m’engager dans la protection des oiseaux et la conservation de leur habitat »."

Nickson Mwanyule, boursier du programme ASSETS

L’avenir…

D’ici à 2020, ASSETS prévoit d’aider plus de 1100 élèves des 36 écoles qui se trouvent dans un rayon de 5 km de la forêt d’Arabuko-Sokoke et de l’estuaire de Mida. Le nombre des familles bénéficiant directement de la forêt et de cet estuaire est considérable, il existe donc une réelle possibilité de changer radicalement les consciences et de faire en sorte que les personnes passent d’un comportement hostile envers ces habitats naturels à une véritable préoccupation environnementale.

Le programme ASSETS a prouvé qu’il pouvait faire une réelle différence dans la vie des enfants et des familles qui vivent dans les environs d’Arabuko-Sokoke et de Mida. Il a aussi un véritable impact sur la conservation de ces sites et cela peut continuer ainsi grâce au soutien des autres.

Nous vous invitons donc à rejoindre notre programme et à faire en sorte que des enfants aient une éducation et qu’une des forêts et des zones humides les plus rares d’Afrique soient conservées – avec le programme ASSETS, pour seulement US $52 / 46€ / 39£ vous pouvez envoyer un jeune au collège pour un mois.

Faites un don maintenant et cherchez à en savoir plus sur le programme Arabuko-Sokoke d’éducation et écotourisme en visitant le site Internet d’ASSETS (en anglais).

Projet en partenariat avec