Forêt de Dakatcha

Il s’agit d’une vaste étendue de forêt, de bois et de fourrés parsemée de terres agricoles et qui se situe au nord de la ville de Malindi.

Lieu: Côte, Kenya

Importance de la forêt de Dakatcha

La forêt de Dakatcha est un important bassin hydrographique dans une région où l’eau se fait rare. Il protège le sol fragile de l’érosion et atténue les effets du climat local. La forêt de Dakatcha a été nommée zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICA) par Birdlife International et fait partie des zones forestières et côtières écologiquement très sensibles au niveau mondial selon Conservation International.

La population chaque fois plus importante de cette région dépend des ressources de la forêt pour ses besoins énergétiques et ceux de construction. L’agriculture est une activité économique capitale pour ces communautés faisant de la terre leur ressource la plus précieuse, ce qui exerce une pression supplémentaire sur la forêt et rend ces populations particulièrement vulnérables à l’insécurité alimentaire.

Depuis plus de dix ans, A Rocha Kenya œuvre  à la conservation de cette forêt et son département des Sciences et de la Conservation  a été le premier à mettre en place des activités telles que le projet de surveillance de la corneille de l’Inde et ensuite des programmes de recherche sur les oiseaux qui ont abouti à la reconnaissance officielle de Dakatcha comme unique site de reproduction de l’espèce endémique, le tisserin de Clarke (Ploceus golandi), mais aussi à la mise en place du projet Kenya Bird Map (Plan de localisation des oiseaux du Kenya) et à la localisation de populations fragiles de Petits-duc d’Irène (Otus ireneae), espèce menacée à l’échelle mondiale et qui a été découverte près de Kirosa. À la suite de cette découverte, l’organisation a acheté 200 acres de terres boisées qui portent le nom de Réserve Kirosa Scott, ceci afin de garantir la protection des espèces mentionnées ainsi que celle d’autres flore et faune de la forêt. Une telle décision a été prise après avoir constaté que la pression humaine, toujours plus croissante, sur la forêt peut mener à l’extinction de diverses espèces.

Pour faire face à l’insécurité alimentaire dans les communautés qui vivent autour de cette zone boisée – la plupart d’entre elles empiètent sur les forêts à la recherche de terres arables – l’organisation, par l’intermédiaire de son département de politique communautaire de conservation, a présenté un modèle agricole intitulé « Farming God’s Way » (l’Agriculture selon les préceptes bibliques).  Introduit en 2011, il a été intensément et largement transmis aux communautés dès 2013 et a permis une nette diminution de l’insécurité alimentaire et une meilleure conservation de la zone boisée.

Grâce à son programme d’éducation environnementale, A Rocha Kenya a poursuivi ses efforts pour que la conservation soit prise en compte dans la région, et en particulier par les jeunes générations qui auront besoin de ces ressources à l’avenir. Huit écoles qui se trouvent aux abords de la forêt font partie de ce programme et ont pris part à différentes leçons d’éducation environnementale et à des activités pratiques de conservation afin d’inculquer aux enfants les connaissances et compétences nécessaires qui les mèneront à adopter un comportement plus respectueux de la nature et à conserver leur environnement.

La forêt de Dakatcha

La Réserve Kirosa Scott

Projet en partenariat avec