Nous protégeons et restaurons les forêts tropicales

Voici juste quelques exemples des projets communautaires d’A Rocha qui contribuent à la préservation des forêts tropicales.

A Rocha Pérou : Restauration de la forêt sèche dans les régions arides

En janvier 2014, A Rocha a démarré un projet de quatre ans avec pour objectif de restaurer la forêt sèche péruvienne − l’un des écosystèmes les plus menacés du monde − et de promouvoir le développement social dans et autour du parc éolien de Talara. Regardez un petit film (*)

A Rocha Ghana : sauver la forêt pluviale d’altitude de l’exploitation minière

La réserve forestière Atewa Range (Atewa Range Forest Reserve) est internationalement reconnue comme l’un des écosystèmes hautement prioritaire en Afrique de l’Ouest pour la diversité exceptionnelle de sa faune sauvage (p. ex., plus de 570 espèces de papillons répertoriés) et le nombre élevé d’espèces qui ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde. Les trois grandes rivières qui prennent leur source dans la forêt fournissent de l’eau à plus de cinq millions de personnes pour les besoins domestiques, agricoles et industriels − une importance on ne peut plus capitale ! Malgré sa valeur incalculable, la forêt est menacée par l’exploitation minière et d’autres activités humaines. C’est pourquoi A Rocha s’investit dans de nombreuses activités de sensibilisation et de plaidoyer, dans le cadre d’une dynamique visant à désigner la forêt Atewa comme parc national. En savoir plus

A Rocha Ouganda : réduire la déforestation et améliorer la santé humaine

Plus de 6000 filtres à sable biologiques ont été distribués afin d’éliminer la nécessité de bouillir l’eau sur du charbon de bois : plus de 15.000 personnes boivent cette eau potable. Cela représente 60 sacs de charbons achetés en moins toutes les cinq familles, c’est-à-dire 36.000 sacs pour 15.000 personnes. Sachant qu’un arbre doit être coupé pour faire deux sacs, pas moins de 18.000 arbres continuent de grandir, d’absorber du carbone et d’offrir un habitat à la faune sauvage grâce à ces filtres. En savoir plus

AIDEZ SVP! Grâce à «Cadeaux avec une différence» sur shop.arocha.org (*) vous pourriez donner le don de l’eau propre grâce à un cours de bio-sable de filtration d’eau pour un entrepreneur (*). Les participants apprennent à construire les filtres et à mettre en œuvre avec succès le programme de filtrage d’eau au sein de leurs propres églises et communautés.

A Rocha Kenya : protection de la forêt grâce à des bourses d’études écologiques

Notre centre d’étude de terrain se trouve à proximité d’une des forêt les plus riches en espèces du Kenya, mais vulnérable à l’exploitation forestière illégale et au braconnage.

En associant des bourses pour le cycle secondaire à l’éducation forestière pour les parents et les étudiants, nous avons pu constater un changement d’attitude et un engagement des communautés dans la protection de la forêt pour les générations futures. Visionnez notre vidéo de 19 minutes ‘ASSETS: a story of hope’. En savoir plus

(*) Liens en anglais

Protéger les forêts tropicales est une priorité pour A Rocha en raison de leur importance pour le climat de la planète, les communautés humaines qui en dépendent et la fabuleuse diversité de la faune et de la flore qu’elles abritent. Voici un aigle d’Ayres dans la forêt d’Arabuko-Sokoke, Kenya. (Ben Porter)

Protéger les forêts tropicales est une priorité pour A Rocha en raison de leur importance pour le climat de la planète, les communautés humaines qui en dépendent et la fabuleuse diversité de la faune et de la flore qu’elles abritent. Voici un aigle d’Ayres dans la forêt d’Arabuko-Sokoke, Kenya. (Ben Porter)

Peter Harris parle de la complainte sur le podcast Grassroots 1 Nov 2020
Assurer un avenir à Dakatcha 1 Nov 2020
Dernières nouvelles
Bilan annuel 2019/2020 1 Nov 2020
Feux de forêt, exploitation forestière et changement climatique

 2 Oct 2020